Vous êtes ici  > Prestations > Adultes > La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

Lorsque le handicap a des conséquences sur l’emploi que ce soit maintien à son poste de travail ou en recherche d’emploi, la personne peut faire une demande de Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH).

Elle concerne les personnes « dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites, par suite d’une insuffisance ou d’une diminution de ses capacités physiques ou mentales ».

Le statut de travailleur handicapé permet l’accès à un ensemble de mesures pour favoriser l’insertion professionnelle.
Elle permet, notamment, de bénéficier :

  • d’une priorité d’entrée dans les mesures d’aides pour l’emploi,
  • d’une formation appropriée dans le cadre d’une démarche d’orientation professionnelle,
  • d’un aménagement du poste de travail si nécessaire,
  • des aides de l’Agefiph. Voir le site de l'Agefiph et du Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIFPH) pour les agents de la fonction publique, voir le site du FIPHFP
  • du dispositif de maintien dans l’emploi

L’orientation vers un établissement ou service d’aide par le travail, vers le marché du travail ou vers un centre de rééducation professionnelle vaut Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH).

La personne bénéficiant d’une Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) n’est pas tenue d’en informer son employeur.

La Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé peut être désormais engagée à l’occasion de l’instruction de toute demande d’attribution ou de renouvellement de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH).

La Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) ne procure aucune aide financière directe.

La Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) n'est pas liée à un pourcentage d'incapacité.